Aller au contenu principal

Frelons asiatiques

Frelons asiatiques

Frelons asiatiques : Prudence

Contactez votre maire annexe qui fera intervenir gratuitement un agent formé et équipé.

Seule la nature des frelons importe pour déclencher une intervention sur un nid :
- ne vous approchez en aucun cas des nids
- identifiez seulement les frelons qui gravitent aux alentours sans vous approcher à moins de 5m.
- soyez très prudents vis-à-vis des nids dans les bâtiments. N’entrez pas dans un bâtiment ou une pièce inutilisée depuis plusieurs mois. Le nid peut être accroché près de la porte. Vérifiez seulement la nature des frelons qui vont et qui viennent depuis l’extérieur, le plus loin possible du bâtiment.
Des frelons qui entrent et qui sortent dans le bâti signale de façon évidente la présence d’un nid.
 
Attention la présence massive de frelons dans les saules, les symphorines, les ronciers, les fruits dans l’arbre ou tombés au sol, les lierres ne confirment pas la présence d’un nid. Les frelons y sont très présents uniquement pour se nourrir des guêpes et des abeilles ou des fruits eux-mêmes.
Aucune intervention ne pourra être déclenchée puisqu’il n’y a pas de nid mais il faut appeler à la vigilance en cas de cueillette ou d’activité aux abords immédiat. Le risque de piqure est faible mais pas nul.
 
Les indices qui vous permettent d’être sûr de la présence d’un nid dans une haie :
- présence seulement de frelons asiatiques
- nombreuses et fréquentes allées et venues
- zone de vol et sortie de la haie dans une zone très restreinte (sorte de "goulot d'étranglement" avant le nid)
N’écartez pas les branches de la haie pour vérifier la présence d'un nid derrière.
 
La vareuse (tenue d'apiculteur) n'est pas suffisante pour se protéger d'une attaque de frelons asiatiques. Seule une combinaison spéciale anti-frelons asiatiques permet d'aller au contact.